top of page

1932 CITROËN DEMI-PISTE

LA FINESSE DE LA KEGRESSE

Années de production : 1921-1939
Pays : France
Nombre produit : Inconnu

En 1911, Adolphe Kegresse, chef du garage du Tsar de Russie à Saint-Pétersbourg, modifie la Rolls Royce du Tsar avec des chenilles afin d'aller chasser sur la neige. Dans les années 1920 et 1930, André Citroën a mis son expertise en marketing à profit en parrainant deux expéditions destinées à montrer le mariage de sa conception de carrosserie avec le système de chenilles de Kegresse, ainsi qu'à démontrer la capacité d'un half-track à traverser des terres extrêmement inhospitalières.
 

La première expédition (1922-1923) a impliqué 12 personnes traversant le désert du Sahara de Toggourt, en Algérie, à Tombouctou, au Mali. C'était la première exploration de ce désert en automobile.

La seconde, également connue sous le nom de La Croisière Noire, a traversé l'Afrique du nord au sud, commençant le 28 octobre 1924 et se terminant le 26 juin 1925.

La troisième et la plus célèbre expédition, connue à la fois sous le nom d'expédition Citroën-Haardt et de La Croisière Jaune, a débuté le 4 avril 1931 à Beyrouth, au Liban, et a suivi la route de la soie de Marco Polo jusqu'à Pékin, tandis que sept autres half-tracks quittaient le Yellow Sea City de Tianjin pour les rencontrer à mi-chemin. L'expédition a été couverte par des publications telles que National Geographic. Les half-tracks ont survécu à la bureaucratie russe, aux arrestations, aux bandits, aux rebelles, aux intempéries et à la mort de Georges-Marie Haardt, qui a succombé à une pneumonie à la fin du voyage, mais est finalement arrivé à Pékin le 2 décembre 1932.