top of page

1922 GERIN AÉRODYNE

De l'aviation à l'automobile. Carrosserie aérodynamique en aluminium et cadre spatial exosquelettique, moteur central, suspension indépendante aux 4 roues.

Production Années

1925

Pays

France

Nombre produit

1

Ingénieur

Jacques Gérin

Jacques Gerin, pilote dans l'armée française pendant la Première Guerre mondiale, a ensuite consacré ses talents à la conception de deux voitures révolutionnaires. Le premier était propulsé par une hélice, tandis que le second, nommé « Aerodyne », présentait un moteur central et de nombreuses caractéristiques uniques. Ce modèle de 1922 constitue un chef-d'œuvre d'innovation et d'ingénierie avancée, doté d'un cadre aérodynamique en aluminium, d'un cadre spatial exosquelettique, d'un moteur central et d'une suspension indépendante aux 4 roues.


La carrosserie, fabriquée à partir de morceaux de bois laminés entre fonte d'aluminium, forme un cadre spatial qui élimine le besoin d'un châssis traditionnel. Bien qu'il n'ait jamais été achevé dans sa forme originale, nos artisans qualifiés recréent actuellement le corps dans notre atelier, en respectant les dessins originaux et le brevet de Jacques Gerin. Vous pouvez suivre l'avancement de la restauration en détail grâce à notreBlog.

Pour construire la carrosserie, des feuilles d'aluminium sont méticuleusement façonnées pour suivre le contour du cadre. Cette voiture visionnaire fut brevetée au début des années vingt et Ratier (aujourd'hui Ratier Figeac) entreprit la fabrication du prototype en banlieue parisienne en 1925 et 1926.


L'Aerodyne est une automobile à moteur central, dotée d'un moteur à soupapes en tête de 2 litres positionné devant l'essieu arrière. Le moteur, une merveille d'ingénierie moderne pour l'époque, intègre des ressorts de soupape tronconiques pour supprimer les vibrations, tandis que les culbuteurs graissés pivotent sur des roulements à billes. Notamment, il n'y a pas d'huile dans la partie supérieure du moteur, ce qui témoigne de l'engagement de Gerin en faveur d'un design innovant.


Le système de transmission est tout aussi unique, utilisant des engrenages à chevrons pour un timing précis. Le système d'allumage double, comprenant une magnéto et une bobine/distributeur, assure des performances optimales. La suspension indépendante aux quatre roues est contrôlée par des amortisseurs hydrauliques horizontaux fonctionnant via des bras articulés, offrant une conduite douce et réactive.


Les freins hydrauliques à quatre patins, appliquant une pression directement à l'intérieur de la roue avant, assurent une puissance de freinage efficace. La direction est assurée par crémaillère et pignon, avec une hauteur de volant réglable pour un confort personnalisé. Le système de transmission, avec arbres de transmission arrière et freins intérieurs, utilise un engrenage de petit diamètre pour entraîner directement l'engrenage principal dans la roue. La géométrie de la suspension arrière permet l'oscillation de la roue autour de l'engrenage de l'arbre de sortie du différentiel, complétant ainsi l'innovation globale incarnée dans le Gerin Aerodyne.

bottom of page