top of page

1910 ELMORE MODÈLE 36

Début 2 temps 4 cylindres "La voiture sans soupapes"

Production Années

1909-1910

Pays

États-Unis

Nombre produit

Inconnu

Ingénieur

James, Burton et Harmon Von Vechten Becker

L'Elmore de 1910 est originaire de Clyde, Ohio, par la Elmore Manufacturing Company, fondée par Harmon Von Vechten Becker et ses fils. À l’origine, Elmore s’est lancée dans la production de vélos de 1893 à 1897. Cependant, l’attrait de l’industrie automobile en plein essor les a rapidement amenés à se tourner vers la construction automobile.


Se distinguant par leur approche technique, les voitures Elmore étaient propulsées par des moteurs à deux temps, dépourvus notamment de soupapes. Cette particularité a été intelligemment transformée en un angle marketing, vantant leur unicité. En 1902, l’innovation d’Elmore franchit une nouvelle étape avec le lancement de la Buckmobile, un véhicule à trois cylindres. Une évolution ultérieure a été observée en 1906 avec le dévoilement d'une variante à quatre cylindres. À mesure que le secteur automobile américain se développait, Elmore se positionnait comme une marque proposant des véhicules simples et économiques.


Mais à l’aube des années 1910, des défis surgirent. L’engagement d’Elmore envers les moteurs à deux temps est devenu un talon d’Achille lorsque la tendance de l’industrie s’est orientée vers des moteurs à quatre temps plus efficaces. En conséquence, sa position sur le marché s’est affaiblie, aggravée par l’intensification de la concurrence des géants de l’automobile en plein essor. La nouveauté de la technologie des moteurs d’Elmore a attiré l’attention de Billy Durant, le tristement célèbre fondateur de General Motors. Au cours d'une de ses fameuses virées d'achat, il acheta la société Elmore aux frères Becker en 1909, apparemment pour une généreuse somme de 500 000 $. Malheureusement, rejoindre l’empire GM n’a pas aidé la fortune d’Elmore, et la société a été dissoute après 1912 à la suite de l’éviction tumultueuse de Durant de GM par le conseil d’administration.

bottom of page